Mois: mars 2014

décrocher la lune maltée

avec the doors  reprenant Weill et Brecht

 

Alabama Song est une chanson (également connue sous les titres de Whisky Bar, Moon over Alabama ou encore Moon of Alabama) à l’origine sortie dans le recueil Hauspostille (de) (litt. « liturgies domestiques ») de Bertolt Brecht en 1927. Elle a été mise en musique par Kurt Weill pour le songspiel (« jeu musical ») Mahagonny (en) en 1927, puis réutilisée en 1930 pour l’opéra de Kurt Weill et Bertolt Brecht, Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny. Dans cet opéra, elle est chantée, au premier acte, par le personnage de Jenny et ses amies prostituées. La mélodie est inspirée d’éléments de foxtrot et de blues, pour une soprano.

Les paroles originales de Alabama Song sont en anglais (dans un anglais spécifique) et sont chantées dans cette langue dans la version originale allemande. Elle a été reprise notamment par Boris Vian, The Doors, Marianne Faithfull, David Bowie, Melina Mercouri en 1973, Dalida en 1980, Catherine Sauvage, Marilyn Manson, les français de Dionysos ou encore le groupe Viza en 2012.

cette semaine ….

C’est le moment où jamais pour réserver une place pour le mentaliste Scorpène au Sorano

puis mercredi soir (18H), inauguration de la nouvelle expo du château d’eau : le photographe américain Weegee

weegee2-222c0

après, au TNT, c’est le début de Songe d’une nuit d’été et au cirque des arts (20H, Mercredi), il y aura la diffusion du film « If » de Lindsay Anderson (1968)

et bien sûr, il est encore temps de profiter des films et animations de cinélatino ……

l’ours des-hiberne vendredi 21 mars

avec le vernissage de l’exposition « l’ours, objet de convoitise » à la galerie de l’espace croix baragnon -18H30- Artistes présentés (ou présents pour une performance) : JC de Castelbajac, GEB/RESO/TAT et le relecture-dégustation de la Cellule (Becquemin & Sagot). Si vous avez encore peur de l’ours, vous pourrez toujours aller à la Drac pour Passage(s) !

Vous rencontrerez également les artistes en résidence à l’espace III, Pierre Clément et Alessia Nizovtseva, qui travaillent sur le territoire de l’ours.

Le tout en lien avec le muséum de Toulouse et son année de l’ours .

1488303_740414545980623_1439731834_n 1489209_732928293395915_1902501172_n

justicier au grand rond

Vous avez jusqu’à samedi 22 (le mardi, vous pouvez même amener votre amie/e avec 1 place achetée= 1 offerte) pour voir et écouter Robin des bois ?  au théâtre du grand rond …. jeu d’acteur (Laurent Deville et le régisseur) et mise en scène (Caroline Bertran Hours) à découvrir ou à déguster …..

http://www.dailymotion.com/video/x1guu0l_robin-des-bois_creation?start=10

voir rouge dans la ville rose

Du 21 au 30 mars 2014. Après le blanc, le rouge.  La couleur et toutes ses nuances sont le fil ( rouge!)  de deuxième édition de la biennale design, arts et transmission : Passage(s) .
Déambulation dans les rues et lieux culturels de la ville à la découverte de performances, d’expositions, de conférences…programme complet ICI ; attention, c’est du lourd !

cropped-2014-WEB_Rouge2

et le reader digest de base

The red shoesRoue-gorge,  A l’écarlate,  un ballon de rouge…. Voilà pour quelques noms d’expos et événements.  Le Rouge,  envahit Toulouse et Montauban, se (re)découvre au travers de créations artistiques, d’ innovations technologiques et culinaires imaginées par les étudiants de l’IUP Arts Appliqués de MontaubanArtistes, étudiants et designers présentent leurs œuvres dans les musées et jardins de Toulouse. Dix jours d’expositions et de performances et une approche atypique : une nouvelle vision du rouge. En route.

DRAC (21 mars)

L’itinéraire commence par la soirée d’ouverture le vendredi 21 mars : table-ronde, visite libre d’exposition et performance. La soirée se poursuit par un parcours nocturne jusqu’à la Galerie Palladion, rue de la Colombette, pour le vernissage de Lanterne Rouge, une exposition de design d’étudiants avec le designer Eric Robin. Le cheminement sera parsemé de performances avec les étudiants de l’école de cirque Le Lido.

 

Archives municipales (22 mars)

La déambulation continue le samedi 22 mars pour l’installation éphémère sur une journée de L’inflation des Branes. L’artiste Ludwig et les étudiants de l’IUP ont créé une installation multi-sensorielle sur la vitesse de la lumière, modifiant l’espace-temps.
Exposition uniquement  visible de 10h à 20h, rencontre avec l’artiste à 18h.
Réservoir des Archives municipales de Toulouse (2 rue des Archives)
Vernissage à 18h : performance gastronomique par Marie Dallard de « Amour, Gloire et Banquet »

 

ESAV ( 24 mars)

Le lundi 24 mars, une journée de réflexion s’ouvre autour du rouge dans le film Désert Rouge, d’Antonioni. Réflexion qui sera suivie du vernissage de l’exposition Désert rouge, une invention de la couleur.

 

Jardin du Musée Saint-Raymond

Du 20 au 30 mars, l’exposition collective d’étudiants de graphisme Rouge-Gorge revisite la couleur rouge à travers la gorge féminine et l’oiseau.
Un pique-nique convivial et participatif et un solo musical viendront conclure le festival le dimanche 30 mars.

 

Midi- Pyrénées Innovation, Immeuble le belvédère (26 mars)

Le 26 mars, une journée d’étude sur les innovations et la redécouverte des objets du quotidien se déroule en parallèle de l’exposition La Brèche rougissante. Les designs d’étudiants revisitent les nuances de rouges présents dans l’environnement urbain (brique).

 

Rue de la République  (29 mars)

Palette de fleurissements : côté cour, côté jardin habille de rouge et de végétaux, une façade d’immeuble le samedi 29 mars, sous les yeux du public.

 

Le Moaï, Muséum (28 mars)

Delphine Huguet réalise un design culinaire De rouge, il ne reste que le sang, au restaurant du muséum. C’est une mise en scène à travers le rouge de la viande dans l’alimentation.

Rues de Toulouse (26 mars)

Visite urbaine guidée « Terres cuites ». Le mercredi 26 mars, venez découvrir Toulouse sous un nouvel angle, sur le thème de la céramique architecturale avec les Archives municipales. Rendez-vous à 15h au Donjon du Capitole.

Musée Paul Dupuy (27 et 28 mars)

Le 27 et 28 mars, colloque et exposition sur le Rouge prennent place au musée Dupuy. Le colloque Rouge : de la cuve au corps, l’invention d’un domaine chromatique explore la notion d’expérimental en design couleur. L’exposition Rouge : de la cuve au corps regroupe plusieurs arts et artistes. Photos, sculptures, vidéos et design d’objets, artistes, designers et étudiants présentent leurs travaux et créations. La principale mission est d’orienter les spectateurs travers l’exposition à travers un parcours didactique. Pour aborder les pistes de réflexion, une conférence aura lieu chaque jour. Cette exposition sera prolongée jusqu’au 30 août.