Mois: mai 2014

l’étrange : dissemblance et petits fours demain

Dissemblance-expo-affiche-600x887

Vernissage exposition « L’étrange : Dissemblance » de Petra Gerschner, Cécilia Olabarrieta et Cécile Kizlik : Samedi 31 mai à 19h

Cirque des Arts poursuit son cycle sur «l’étrange» avec l’exposition «L’étrange : Dissemblance», foulant cette fois le territoire identitaire. L’étrange délaisse ici son caractère «bizarre», afin d’aborder la sémantique de «l’autre», du «différent» du «foreigner». Dans une ère de mondialisation et de mixité, où exotisme côtoie repli identitaire et où altruisme rencontre différenciation, trois artistes racontent l’altérité et la marginalité, la migration et l’intégration.

Les installations photographiques et vidéo de Petra Gerschner (Munich) examinent sous divers angles les significations attribuées à la burqa, à la lumière d’une vision occidentale. Les sculptures abstraites de Cecilia Olabarrieta (Buenos Aires et Toulouse) nous parlent de migration, des marques et altérations qu’elle imprime chez l’individu. Les sculptures en céramique de Cecile Kizlik (Toulouse) représentent avec sensibilité une faune hétéroclite d’identités qui s’expriment en marge du courant dominant.

Chacune à sa manière, les trois artistes décryptent les codes, ancrages et stigmates qui dessinent le visage de l’«autre», offrant une exposition éclairante et déstabilisante.

Avec le soutien financier de la cité de Munich.

low-tech, monstres et rock …. en cette fin de semaine

A partir de Jeudi(22/5, à 19h) soir, ça « rayonnera synthétiques » aux musiquophages et pour l’ouverture, il y aura une performance live de Human Beat Box assurée par Black Sheper.

L’association accueille du 22 mai au 18 juin 2014, le travail sonore et visuel issu de la collaboration de Matthew Williamson et Tobegote.

zeg-600x300

A travers une expérience immersive et contemplative, les artistes nous proposent une rencontre avec les contours bruts du son, en usant de procédés technologiques lo-fi.

Matthew Williamson et Tobegote génèrent des sons et images de synthèse en utilisant des supports jugés obsolètes ou peu évolués. Ainsi la cassette audio rencontre le dessin sur logiciels tels que Word ou Paint, éléments de base de deux productions artistiques complémentaires. S’appuyant sur les propriétés physiques basiques du son, ils développent des constructions sonores complexes, audibles ou visibles.

Moteur central du projet, l’installation de Matthew Williamson trône au cœur des Musicophages et déploie des sons enregistrés sur cassette audio qui se propagent en boucles infinies. Cet éternel écho vient rebondir sur les figures sonores dessinées par Tobegote, et qui ornent les murs de l’espace mis à disposition par le Pôle Graphique.

Matthew Williamson
– www.fabricastronaut.com –

>Tobegote
– http://tobegote.tumblr.com/ –

>Black Sheper
– https://soundcloud.com/black-sheper –

-vendredi soir, à partir de 19h, venez dire « au revoir » aux Freaks and Co de mathieu bourrillon et Diego fermin, arrosés par la musique d’Eddy Crampes et Jens Bosteen en duo à la galerie du cirque des arts!
Freakshow Concert

Exposition présentée en collaboration avec le collectif Indélébile, dans le cadre de notre thématique de l’ « étrange ».


Diego Fermin est un chasseur-collecteur d’objets-jouets et autres articles nourrissants qu’il thésaurise dans sa caverne puis façonne avec des outils tranchants et de la colle de poisson.

http://www.diegofermin.com/

Les dessins au crayon de Mathieu Bourrillon travaillent notre inconscient et nos pulsions. L’artiste tente de les traduire par des textures, des formes organiques mais aussi dans la manière de produire l’image en laissant une large part à ce qui va émerger des gestes premiers. Chaque tableau est comme une histoire à reconstituer, un portrait où se reconnaître peut être.

http://www.latoile-collectif.fr/cms/mathieu-bourrillon/

CONCERT de Eddy Crampes et Jens Bosteen en duo

Eddy Crampes
Eddy Crampes enregistre son premier album solo durant l’automne 2011, « Le Meilleur », sur un 4 pistes cassette. En ressort un disque simple, minimal, poétique et profond, ou sa voix chaude et son jeu de guitare raffiné raviront les mélomanes amoureux de grande chanson française.

http://eddycrampes.bandcamp.com/

Jens Bosteen
Jens Bosteen perpétue une certaine tradition de la chanson-pop mélancolique inspiré par Bill Callahan, The Divine Comedy ou Cass Mccombs. La plupart de ces chansons ont été présentées lors de son récent et magnifique premier album « Second Skin » (2000 records).

http://jensbosteen.bandcamp.com/

– et samedi, RDVà la grainerie à 22h pour le lancement de l’européenne de cirques avec 220 vols et son spectacle Larsen, cirque- rock- aérien !

vidéo (ou live) qui donne trop envie

 

semaine chargée

En mai, fais ce qu’il te plaît et choisis bien parce que tu ne pourras pas tout faire !

– pour les fans d’architecture, mercredi 14 à 18H30, Paul Chemetov inaugure son exposition au CMAV ( dossier de presse téléchargeable)

…..et en même temps, c’est la projection d’un film sur l’étrange à la galerie du cirque des arts

– pour les plus illuminés, se rendre à Futurapolis ( sommet de l’innovation à Toulouse Du 15 au 17 mai 2014, Toulouse accueille sa troisième édition. Gratuit et ouvert à tous, ce forum est dédié à l’innovation dans tous les domaines de la vie quotidienne) ; il y aura entre autre l’illumination de la basilique saint sernin, le jeudi 15 au soira grâce à l’écrivain des Piliers de la Terre Ken Follett.

– le jeudi, à 20h, avant d’admirer la mise en lumière, vous pouvez voir et écouter (avec vos enfants si vous en avez) le spectacle marco polo, opéra pour adolescents à saint pierre

– le vendredi à 12H30, le collectif mexicain Zoveck Estudio nous présentera leurs travaux à la médiathèque cabanis ; Depuis 2011,ils imaginent et dessiné les affiches du festival Rio Loco

Zoveck02 zoveckPrensa-1

– toujours le vendredi, la fondation écureuil inaugure à 17h les travaux des primaires à la caserne niel (vous pourrez voir le super nouveau jardin public par la même occasion)

– encore le vendredi, c’est le début des vitrines décalées dans la rue de la colombette (vernissage au 19)

– à partir du vendredi, c’est le festival indélébile à la chapelle

INDE2014-full-

 

avec un concert de monsieur le directeur

– et samedi, sortie d’usine avec la compagnie d’elles à tournefeuille ….

– plus tout ce que j’oublie…..