Mois: septembre 2017

Néo-classicisme

retable de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède, Narciso Tomé ( env 1730)

Hôtel de Soubise (Paris, début du XVIII ème siècle , décor de Germain Boffrand

battista Piranèse (1720-1778) Paestrum

intérieur du Panthéon (paris)

Le Sacre de Napoléon par Jacques-Louis David (1808 musée du Louvre) 6,21 m x 9,79 m

Bertel Thorvaldsen, Venus with the Apple, marble, 1821-1828

Ce diaporama nécessite JavaScript.

semaine du 26 au 30 septembre …

  • mercredi 27 à partir de 18h30 et pour 3 jours : bricodrama

UN PROGRAMME D’EXPOSITIONS ET DE RENCONTRES AUTOUR DE LA BRICOLOGIE À IPN COLLECTIF, ATELIERS TA, ATELIERS BORDEROUGE, LA MÊCHE, MIX’ART MYRYS ET LIEU-COMMUN ARTIST RUN SPACE.

 

  • vendredi 29 à 18h30 : vernissage de « Medellín » aux Abattoirs 

Cette exposition, présentée pour la première fois en Europe, se propose d’aborder l’histoire récente de la Colombie à travers le regard de ses artistes pour qui, répondre par l’art aux traumatismes et à l’ahurissement provoqués par les conflits des dernières décennies semble être une nécessité

 

  • samedi 30 : le CDC proposent BODIES IN URBAN SPACES qui repeint la ville avec les corps à 12h et 16h ( de W. Dorner) et Gameboy – 14h et 15h 30 (de S. Huc), sur les stéréotypes masculin, Place Saint Georges

Margate, 2011

 

ouverture : XVIII ième

avec La Flûte enchantéeK. 620, dont le titre original en allemand est Die Zauberflöte, est un singspiel composé par Mozart sur un livret d’Emanuel Schikaneder (illustration de papageno par ce dernier)

ici, dans le film de Bergman 8min 28 et 1H37min …..

et à la Fenice de venise (mise en scène par Damiano Michieletto.)

 

et Toulouse en 1750…. (site des petites toulousaines)

plan de Plan de Toulouse en 1768 (semble identique à celui de Jouvin de Rochefort daté de 1672 (cent ans avant)

et plan de 1812…

la chapelle de la Grave 

et Hôtel de Nupces

 

découvrir entre le 18 et le 25 sept…

 

  • mercredi 20 au dimanche 24 : peinture participative (place du capitole, pour la semaine Sénior et +) d’Hélène Angeletti

  • jeudi 21 à 18h30 : auditorium du muséum (gratuit) projection du film « le fils de Néandertal » (fifigrot)

 

  • jeudi 21 à 18h30 vernissage de l’exposition de Roland Topor (cf fifigrot) aux abattoirs

…projection du film La planète sauvage à 21h au Gaumont Wilson

 

  • C’est la rentée, un membre du collectif Indélébile s’expose !
    « Macadam », Junie Briffaz,

    19h à la Maison Blanche (quartier arnaud bernard).
     
  • et encore : Manifesto, expos ….

sorties en vue pour le weekend du 15 sept (suite)…

plein de choses à voir ; décidément le choix va être cornélien (avec de surcroit tout ce que je ne mets pas sur ces pages ) :

  • Vendredi 15 septembre : Ouverture du XVème festival Manifesto (19h)

    Village MANIFESTO – PLACE ST PIERRE
    20hOuverture des expositions du site principal en présence des artistes et des partenaires DJ set
    22hProjection « La France Vue d’Ici »
    Avec 4 anciens lauréats photographes de « La France vue d’ici », nous sommes ravis de projeter l’ensemble de ce beau projet mené par le Festival Images Singulières de Sète
    22h30Projection Alain Laboile
    Projection du travail d’Alain Laboile photographe révélé sur Facebook qui nous fera partager son expérience le samedi lors de la table ronde.
    23hProjection Konstantinos Chatzis
    Coup de coeur de Jacques Sierpinski lors de lectures de port-folio au Festival Photometria à Ioannina en Grèce.
    le soir du vernissage.
  • projections exceptionnelles à LA CALE DE RADOUB,

les soirs du samedi 16 et Dimanche 17 et ouverture la journée pour les journées européennes du (MA/PA)TRIMOINE

– samedi à 21H : « la tortue rouge »

– dimanche à 21h :  » demain »

réservation : 0561362456 (5/7€), billetterie reversée au projet de replantation du canal 

 

  • vendredi à partir de 18H30 : ouverture de FIFIGROT

avec concert, projection … et plein de choses surprenantes devant l’ex-utopia, bref l’american cosmograph

 

 

 

Sorties en vue …

  • jeudi 14 septembre, vernissage 18h30 à la Fondation Ecureuil :

STÉPHANE THIDET Tout un Monde (Du 15 septembre au 11 novembre 2017)

Du temps que nous donnerons à cette exposition, nous serons transportés dans un ailleurs. Nous serons dans l’interstice, là où l’œuvre prend sens. Là où, dans Etat des lieux, le lieu, vidé de sa fonction de vie, nous regarde de son œil unique. Là où, dans Insomnies, le poivrier qui apporte le sommeil remplace le corps absent du dormeur. Là où D’un soleil à l’autre, l’énergie solaire bruisse au fond des caves…

Rien n’est là dans sa fonction initiale. Alors émane de chacun de ces déplacements la force de l’imaginaire ; de celui qui fait, de celui qui regarde.

> Site de l’artiste

– Cette exposition est élaborée avec le Pavillon Blanc Henri-Molina, Médiathèque / Centre d’art de Colomiers dont l’exposition de Stéphane Thidet « Sur le fil » est présentée jusqu’au 23 septembre.

– L’installation Une histoire vraie est présentée dans la Chapelle des Carmélites (1 place du Périgord, Toulouse) dans le cadre du festival Jardins Synthétiques, partenaire de l’exposition.

– Les œuvres Insomnies et D’un soleil, l’autre ont été produites par le Conseil départemental du Val d’Oise – abbaye de Maubuisson

 

  • Festival de Rue de Ramonville : à partir du jeudi (avec spectacles à Labège)

Programme ICI

et à ne pas louper :  Immortels – Le Nid, compagnie Adhok 

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE 20H30 PLACE JEAN JAURÈS #1 Durée: 1h- Gratuit
  • Journées Européennes du patrimoine (15 et 16 septembre) :

avec entre autres :

  • Journées Européennes du matrimoine ( 15 et 16 et 17 septembre) 

Pour leur 3ème édition, les Journées du Matrimoine ont confié le soin à Girls Don’t Cry d’organiser une soirée d’inauguration !

▹ PECHA KUCHA NIGHT- 19h30 / 20h30
Sous l’angle de ce format inédit et rythmé, 20 images projetées toutes les 20 secondes, venez découvrir la créativité de la région toulousaine. Les SPEAKEUSES se succèderont devant vous, toutes les 6min40 pour vous dévoiler les coulisses de leur univers singulier.
7 ou 8 projets artistiques portés par des femmes !
》Auditorium du Musée Paul Dupuy
Places limitées, réservation nécessaire : http://bit.ly/2xYWLiu

▹ PARTY – 20h30 / 23h30
》Weronika (DVLP / TLSE)
Weronika fait ses débuts au sein du Blogvipère, organisateur des soirées «ElectroFuckDiscoSuicideParty», bien connues pour illuminer de paillettes les nuits toulousaines. Elle créer ensuite DVDLP, un duo de DJ’s dont la ligne directrice est de promouvoir une musique souriante mais exigeante, en privilégiant la scène locale. En solo elle aime tirer sur la corde et se jouer des genres dont sont affublées les musiques électroniques.
Photo de  Nathalie De Zan

》Julcoeur (Platinium Whoops / TLSE)
Julcoeur, membre du Platinium Whoops, un collectif explosif constitué de cinq fortes personnalités bien connus grâce à leurs soirées thématiques pittoresques. De nature imprévisible, la Platinium Whoops débarque toujours en surprise avec des dj set détonnants, qui ne laissent personne indifférent. Don’t be shy you’re gonna be fabulous !
Photo de Manifa N’Diaye

▹ Foodtruck

▹  Journées du Matrimoine Toulouse
Visites guidées le 16 et 17 septembre : un parcours historique et artistique à travers le centre ville toulousain !
Event : http://bit.ly/2xIODCx

◍ INFOS PRATIQUES ◍
▹ Vendredi 15 septembre
▹ 19h30 – 23h30
▹ Musée Paul Dupuy
▹ 13 Rue de la Pleau / 31000 Toulouse / Metro ligne B Carmes
▹ Gratuit (places limitées arrivez tôt !)

3 spectacles Théâtre Garonne en sélection

  • mercredi 11 octobre : CHROMA

    théâtre Sorano

    Derek Jarman
    Bruno Geslin

    « A LA PREMIÈRE LUEUR DE L’AUBE, JE SUIS BLANC COMME UN LINGE, TANDIS QUE J’AVALE LES PILULES BLANCHES QUI ME MAINTIENNENT EN VIE… LUTTANT CONTRE LE VIRUS QUI DÉTRUIT MES GLOBULES BLANCS.
    JE HAIS LE BLANC. »

    DEREK JARMAN

    Dans les dernières années de sa vie, Derek Jarman mène une double bataille : faire pousser des anémones dans son jardin jouxtant une centrale nucléaire, face à la mer, et contre son propre corps atteint du sida qui le rend progressivement aveugle. C’est alors qu’il entreprend l’écriture de Chroma, une autobiographie méditative par le prisme de la couleur. Bruno Geslin aime travailler les univers d’auteurs en marge (Joe Bousquet, R. W. Fassbinder) ou en commerce sulfureux avec Eros et Thanatos (Pierre Molinier). Il ressuscite cette époque en orchestrant avec talent une efflorescence d’images qui cerne les acteurs. Les mots livrés par éclats, s’entrechoquent dans un maelström onirique de musiques et de vibrations d’une palette d’autant plus intense que la nuit de la vie approche. Les vagues colorées repoussent la blancheur mortifère des blouses médicales, des pilules. On plonge sans nostalgie dans le rêve poétique de Jarman, sa quête amoureuse, sa douleur, sa joie, et l’irréductible vitalité de ce voyant radical. 

    https://www.youtube.com/watch?v=ulS1UP18i_A

(suite…)