concert

Orphée sous toutes les coutures ….

Ça commence par L’orfeo de Claudio Monteverdi, premier opéra baroque connu, composé au début du XVII ième siècle en Italie…interprété au Théâtre du Capitole par Ensemble I Gemelli
avec Emiliano Gonzalez Toro à la direction…

Puis la création de « D’orphée et Eurydicie » de W. Gluck (créé fin XVIII ième), ici, dansé par la compagnie de Pina Bausch  Opéra dansé by Pina Bausch (Marie-Agnès Gillot) and Stéphane Bullion Soprano : Yun Jung Choi Mezzo-soprano : Agata Schmidt

Ça continue avec le film inoubliable « orfeu negro » réalisé par Marcel Camus en 1959.

Le synopsis : A la veille du carnaval de Rio, Eurydice arrive de la campagne pour y retrouver sa cousine Sérafina. Elle fait la rencontre d’Orphée, conducteur de tramway et artiste adulé par le peuple pour ses qualités de danseur et de guitariste…..et la chanson fameuse chanson du carnaval…et la fameuse chanson de Maria Candido « La Chanson D’Orphée »

Matin, fais lever le soleil Matin,à  l’instant du réveil, Viens tendrement poser, Tes perles de rosée, Sur la nature en fleurs,  Cher à mon coeur, Le ciel a choisi mon pays, Pour faire un nouveau paradis O loin des tourments, Danse un éternel printemps Pour les amants,  Chante chante mon coeur La chanson du matin Dans la joie de la vie qui revient. Matin, fais lever le soleil, Matin,à l’instant du réveil Mets dans le coeur battant De celui que j’attends Un doux rayon d’amour Beau comme le jour Afin que son premier soupir, Réponde mon premier désir Oui, l’heure est venue O chaque baiser perdu Ne revient plus… Chante chante mon coeur La chanson du matin Dans la joie de la vie qui revient….

 

 

 

les suggestions de la rentrée ( du 11 au 16 sept) ….

  • A voir très vite avant le décrochage ce mercredi 11 sept : exposition de l’Atelier Terre Croix Baragnon au centre culture Bellegarde…. un petit aperçu ICI et quelques photos

  • expositions au Château d’Eau – vernissage mercredi 11 à 18h30 d’Amaury da Cunha « Demeure » et de Gael Bonnefon « Elegy for the Mundane »

 

  • à partir de Jeudi 12 et jusqu’à dimanche 16 : festival de rue de Ramonville avec ouverture à Labège village – dans un parc avec rencontres privilégiées avec les artistes puis

mention spéciale pour le spectacle « Envà » – Cirque : Entre 250kg de paille et 125 kg de masse humaine, deux personnes divaguent sur les particularités des relations humaines, à travers le mouvement, l’équilibre, l’humour et la composition de l’espace (Vendredi 13 septembre19h15, et Samedi 14 septembre15h15, Rdv Place Jean Jaurès)

 

  • présentation de la saison et orchestre grunge dadaïste au théâtre du Pavé le jeudi 12 à partir de 19h : KILL YOUR IDOLS en hommage à Sonic Youth (Avec ses relectures cuivrées et fidèlement sauvages des compositions de Sonic Youth, Kill Your Idols déroule un grunge dadaïste aux envolées libertaires. Ces sept musiciens à l’énergie communicative rendent un hommage acoustique inédit à l’un des groupes historiques du rock d’avant-garde.)

 

  • ouverture  du festival de photo ManifestO XVII éme édition, vendredi 13, place Saint Pierre

 

  • samedi 14, ouverture du festival FIFIGROT à Mix’art Myrys…Jean Dujardin invité d’honneur….

 

 

ceci n’est pas un poisson d’avril

…mais c’est juste énorme : sortie de résidence de la C111 (aurélien body) au théâtre de la cité, journée européenne des artisans d’art et semaine de l’étudiant !!!!! et autres bien sûr !!!

 

  • les journées européennes des métiers des arts – incontournables !!!!!!!!!!!

c’est juste exceptionnel  : des professionnels généreux, créatifs, pointus et ouverts, que vous aurez plaisir à rencontrer et que vous encouragerez également par votre visite et l’intérêt que vous leurs portez ! bref, allez-y !

ICI le lien vers le site ( à toulouse et partout en europe à partir de mercredi )

 

  • le 6 et le 20 avril au FABLAB

Fonctionnement des ATELIERS
– Je vous accueille pour vous présenter le Fablab, la table de bricolage et pour que chacun présente ses compétences.
Vous pouvez être observateur, bricoleur, montrer une maquette que vous souhaitez faire ou lancer un appel pour avoir des conseils?
apportez vos ordinateurs, matériaux et repas pour le midi.
– Des ateliers se feront en parallèle pour créer du lien et partager nos expériences 😀
– Les dates proposées sont samedi 2 mars, 23 mars, 6 avril et 20 avril.
Selon vos idées ou besoins, on peut aussi proposer le 9 mars, 16 mars, 30 mars et 13 avril!
Vers Mai, je transmettrai vos témoignages à la FedeGN pour présenter ou citer vos créations en vue d’une publication!

Thèmes des ATELIERS
– Réparation d’armes de GN et échange de compétences (plastazote, latex, jonc en fibre de verre).
Invitation de joueurs de Trollballs
Invitation de membre de Grabuge, Association de GN de Carcassonne, qui avait utilisé en 2018, une tunique de dragon rouge aux écailles imprimées en 3D.
Invitation de Guilhem qui fabrique des costumes et accessoires de GN/cosplay, dont impression 3D.
– Conception d’ailes à déploiement hydraulique. Vous êtes les bienvenus pour voir et aider 🙂
Invitation de l’artiste Tilia Weevers experte en création de costume unique à base de plumes.
Crafteuses invitées: Lydia et Vaness des Ailes de Nemesis.
Il y a également une demande de conception d’ailes de fées.
– Jeux de Figurines (dans le centre Toulousain, vers avril)
Pour échanger des compétences sur la conceptions de moules en silicones, techniques de peintures et matériaux.
Invitation ou ateliers avec le soutien d’Univers Parallèles et Sabretache (en cours).

  • [LES HABITS FROIDS] – du 10 au 12 à 18h30
    Atelier mené par Compagnie 111 – Aurélien Bory avec les comédien.ne.s de l’AtelierCité et les circassien.ne.s du Lido Toulouse, centre national des arts du cirque de Toulouse.Le théâtre garde toujours quelque part dans une pièce remise les vieux costumes. Il attendent dans le noir. Ils sont suspendus. À moitié morts. En veille. Ils ont été soignés, nettoyés, reprisés, repassés. Ils sont prêts. Même si les empreintes des corps passés sont depuis longtemps refroidies, ils espèrent encore la chaleur. Ils espèrent les corps, ils espèrent leur frottement. Ils espèrent même le tiraillement, les étirements, les accrocs, les accidents, la chute. Les habits tombent, à condition qu’ils soient encore portés. Ils attendent la reprise ou le reclassement. Ils espèrent leur destin. Les voici les mues, les traces des personnages, les peaux mortes, les fantômes. Les voici les acteurs, et voici leurs corps. Comment peuvent-ils entrer sous ces couches de tissus, témoins des pièces oubliées ? Comment réécrire une histoire dans l’enveloppe d’une autre histoire ? Le théâtre renaît de ses pièces mortes. Le théâtre est oublié. Nous pouvons toujours tenter de danser par dessus ses traces. Aurélien Bory
    ENTRÉE(S) LIBRE(S) – Présentations publiques sur réservation au 05 34 45 05 05 ou par mail : a.marty@theatre-cite.com

 

  • conférence le 10 avril à 18h à l’école d’archi : LOCAL/GLOBAL Conférence #6
    « la singularité de l’évidence » 360° architecture [M. Bekkoucha et L. Gaudu]
    L’élaboration du projet d’architecture réside pour nous, dans la traversée d’une expérience, nourrie d’intuitions, d’observations et d’expérimentations qui instruisent de l’intérieur, au fil d’un raisonnement, la dimension de sa finalité construite.
    En d’autres termes, on ne peut réduire l’exploration intense de la question ouverte par le projet, à une préméditation de son résultat, par postulat préthéorique, ou autres préfigurations stylistiques déterminées à priori, sans risquer d’ignorer l’identité singulière qu’il aurait mérité.
    Dans notre travail, l’expérimentation autour d’un faisceau de thèmes ou préoccupations omniprésentes, et placés dans des situations toujours différentes, permet d’introduire une grande variété d’interprétations.
    Des ressemblances, des dissonances, des modulations et des nuances, se font écho à travers les différentes configurations de projet, pour mettre en valeur les traits distinctifs de chaque situation donnée.
    Succession renouvelée des questionnements projectuels, et différenciation des réponses formulées, affirment tout autant la constance des thèmes abordés, que la grande liberté développée dans les architectures produites.

 

  • jeudi 11 avril de 18h à 23h  : La nuit des étudiants – Block party au musée !La nuit des étudiants 2019 est placée sous le signe du hip-hop
    Alors on vous donne rendez-vous au musée des Augustins le 11 Avril pour LA Block Party Toulousaine !Une Block Party ? 🤔
    Apparues dans les quartiers populaires new yorkais durant les années 70, les block party sont des soirées organisées dans les rues par les habitants. Ces soirées ont servies de base à l’éclosion de la culture Hip Hop.

    18h30- Eglise
    Spectacle hip-hop avec les enfants de Negreneys (entrées réservées aux familles)
    19h / 22h -Grand cloître
    DJ set Block Party par Dj Mayday : rétrospective musicale du Hip-Hop, de ses origines à aujourd’hui.
    Création musicale en live avec Space Sample Sessions Toulouse
    22h-Concert du groupe Iddé Airiess (rap acoustique) dans le Grand Cloître
    22h30-Eglise
    Extrait du spectacle « Réminiscence » du Cercle des danseurs disparus.es danseurs disparus. mise en scène par Ifrah Zerarda

    🎊 Et en continu 🎊
    • Petites conversations autour des œuvres du musée
    • Installation artistique par IMER B&P
    • Atelier de sérigraphie animé par les étudiants du BTS design graphique des Arènes
    • Exposition mimesis* – Déplacement (institut supérieur des arts de Toulouse département beaux-arts)
    • Buvette et restauration ( Le Brooklyn )
    • Stand Association Sozinho
    • Customisation de sneakers avec Julien Pagès

    🎊 INFORMATIONS PRATIQUES 🎊
    Soirée en accès libre, gratuite à destination des étudiants.
    Jeudi 11 avril 2019 – 18h30 > 23h
    Musée des Augustins 21, rue de Metz 31000 Toulouse

    Une soirée originale organisée avec de nombreux partenaires : l’Association Sozinho, le Cercle des danseurs disparus., Iddé Airiessriess, le BTS design graphique du lycée des Arènes et les étudiants en art du musée.

  • le vendredi 12 et le samedi 13 à la Cartoucherie, journées d’étude  : Détournements de fabriques : de l’industrie au culturelNous souhaitons poser les questions de transformation d’un lieu à des fins artistiques / culturelles.Questionner et donner à voir la vie de ces friches artistiques/culturelles, lieux intermédiaires, hybrides, nouveaux territoires de l’art et/ou autres tiers-lieux.
    Programme Vendredi :
    18h : Ouverture des portes
    18h30 : Vidéo inédite des archives de l’INA – Ré-habilitation de friches
    18h45 : Intervention flash des anciens Cartouchiers
    19h – 21h : Table ronde animée par Joël Lecussan sur l’expérience de la transformation, l’occupation, la réhabilitation d’anciennes usines ou lieux en friche pour en faire des espaces artistiques/culturels.

    Samedi :
    10h – 12h : Visites guidées de l’exposition The Bullet Factory avec les Anciens Cartouchiers et les artistes de Cisart
    14h Conférence «Chantier Culturel» de Chloé Bodart
    14h30 Atelier «Quel chantier culturel pour la Cartoucherie ?» animé par Palanca et le cabinet d’architecte Construire.
    17h -18h : Restitution performée d’un laboratoire de danse – Lucia Soto – de la Cie REBISH
    18h30 : Projection de «La Mort en Seine» (Réal : Cathy Bruno-Capvert)
    19h30 : Echanges avec la Réalisatrice Cathy Bruno-Capvert

  • le mardi 16 avril à 18H30 : Vernissage expo « Structures et Lumières » au Centre des Cultures de l’Habiter [CCHa]
    5 rue Saint-Pantaléon, Toulouse

Exposition de photographies de DAVID BANKS
Architectures contemporaines et étude sur le sanctuaire de Lourdes.
Exposition proposée par Faire-Ville

David BANKS est un londonien qui, passionné depuis l’enfance par la photographie, en a fait sa profession.
Après avoir travaillé pour le monde de la mode, David Banks choisit de s’atteler à des sujets plus personnels.
Il se penche ainsi sur les différents aspects de la nature humaine mais s’intéresse également les lignes urbaines.

« En marchant dans les rues de Londres quand j’étais enfant, je regardais à travers mon viseur la ville. Londres était devenue claire et nette. En cherchant de l’air frais, j’ai eu tendance à regarder vers le ciel et mon œil découvrit des lignes verticales. Je ne savais pas que la ligne allait devenir ma principale inspiratrice et allait transformer mon regard à tout jamais. »

week end du 17 et 18 nov … vos méninges vont surchauffer !

d’abord, du théâtre :

et puis des expositions et et des festivals :

  • lumina fiction en version « nuage » au quai des savoirs de l’artistes iranienne Golnaz Behrouznia, accompagnée du designer sonore François Donato
  • toujours (vernissage mercredi à 18H30) : Ci-je gis !  aux Jacobins
  • vernissage à Bellegarde (vendredi à 19H avec concert) dessin et céramique d’Elsa Pagliarno
  • festival de la CIMADE : D’ici et d’ailleurs : ensemble (migrant’scène) avec le concert d’ouverture à l’institut cervantes (vendredi à 20H, après bellegarde, c’est tout près !) par le groupe « facteur zèbre »

 

  • Latino-docs #9 : Journée Spéciale Colombie 
  • et aussi dédicace NOV18 (17H-19H) à Terres de Légendes une rencontre-dédicace de Bingo, auteur lotois, à l’occasion de la sortie de « Banquet Final » (Super Loto Éditions) ! !
  • et plein d’événements à la FABRIQUE-CIAM ….

et encore plein de choses … à IPN, ailleurs ….en prévision de la semaine suivante (journées de l’architecture et marionnettissimo)

 

réjouissances en cours ou à venir à partir du 12 oct

  • A vOIR ABSOLUMENT  … jusqu’à samedi : CHROMA et SUITE N°3 (théâtres Sorano et Garonne) : 2 mises en scène à l’esthétique diamétralement opposée – une post-moderne, l’autre minimaliste … et pour les 2, une oeuvre totale et complète qui participe de différents arts : lyrique, scénique, visuel, poétique, narratif …
  • jeudi 12 à 18h : Conférence en histoire de l’art par Sylvie Corroler au centre bellegarde (un focus sur la peinture et ses enjeux en art contemporain : De la plasticité de la peinture et de son objet, le tableau)
  • Jeudi 12 octobre 2017 à 19h : Démo n°6 : Pierre Ducrozet & Isard Cambray – Médiathèque des Abattoirs

 

  • vendredi 13 à 18h au Le Confort des Etranges  (33 rue des Polinaires) : présentation du Portfolio « 20 » et du CD  » La Compagnie des Bourdons du Trône » avec l’acteur Denis Lavant et Bertille Fraisse.
  • vendredi 13 : au musée Dupuy
  •  
  • 40 ans du CIAM (tous genres)
  • les grandes orgues :
    • samedi à 15h : le carnaval des animaux de saint-saëns (avec dessins en live) – 5€, église Saint Nicolas
    • dimanche : concert à 12h à Saint-Sernin (gratuit) , Fauré, Poulenc and Co
  • Jazz sur son 31 (gratuit ou souvent à 5 €) : invité d’honneur = cuba !
    • dont mercredi à 18h30, le jeune pianiste (apparemment génial), Fred Nardin (Trio)
  • concert samedi 14, 20 h : free-jazz expérimental au caméléon ( 19 rue du pont saint-pierre à saint-cyp) Concert Yamauchi / Boubaker

 

  • les JPO des architectes et la structures des étudiants en archi (square Charles de Gaulle)
  • expo « pastilles », céramique au centre culturel Bonnefoy
  • expo à Bellegarde
  • expo « fragile » de François Bel au CRDP (68, bd de strasbourg)
  • expo « céramique contemporaine » à Giroussens
  • expo « colombia » abattoirs
  • semaine de l’étudiant (c’est ENORME  et gratuit !!!!)
  • By pass – forum de la création musicale internationale- musique actuelle  : vendredi 13 à 20H
  • à partir du 18 oct : CI-JE GIS au Couvent des Jacobins,                                                          ils recherchent des participants !!!!

  • et encore plein de concerts, expos et spectacles …

weekend du 6-7-8… ça carbure encore !

très rapidement :

  • conférence de Bouroullec ( jeudi soir- théâtre du capitole- toulouse patrimoine avenir) et en même temps : Rencontre / Photozines & autoédition à 18h30 au centre Bellegarde
  • jardins synthétiques (tous genres)
  • 40 ans du CIAM (tous genres)
  • les grandes orgues
  • cinéspania (concert, fim)
  • mister frezze (espace cobalt)
  • un dimanche au bord du lac (Reynerie)
  • expo « colombia » abattoirs
  • semaine de l’étudiant (c’est ENORME  et gratuit !!!!)
  • By pass – forum de la création musicale internationale
  • et encore plein de concerts, expos et spectacles …

 

découvrir entre le 18 et le 25 sept…

 

  • mercredi 20 au dimanche 24 : peinture participative (place du capitole, pour la semaine Sénior et +) d’Hélène Angeletti

  • jeudi 21 à 18h30 : auditorium du muséum (gratuit) projection du film « le fils de Néandertal » (fifigrot)

 

  • jeudi 21 à 18h30 vernissage de l’exposition de Roland Topor (cf fifigrot) aux abattoirs

…projection du film La planète sauvage à 21h au Gaumont Wilson

 

  • C’est la rentée, un membre du collectif Indélébile s’expose !
    « Macadam », Junie Briffaz,

    19h à la Maison Blanche (quartier arnaud bernard).
     
  • et encore : Manifesto, expos ….

sorties en vue pour le weekend du 15 sept (suite)…

plein de choses à voir ; décidément le choix va être cornélien (avec de surcroit tout ce que je ne mets pas sur ces pages ) :

  • Vendredi 15 septembre : Ouverture du XVème festival Manifesto (19h)

    Village MANIFESTO – PLACE ST PIERRE
    20hOuverture des expositions du site principal en présence des artistes et des partenaires DJ set
    22hProjection « La France Vue d’Ici »
    Avec 4 anciens lauréats photographes de « La France vue d’ici », nous sommes ravis de projeter l’ensemble de ce beau projet mené par le Festival Images Singulières de Sète
    22h30Projection Alain Laboile
    Projection du travail d’Alain Laboile photographe révélé sur Facebook qui nous fera partager son expérience le samedi lors de la table ronde.
    23hProjection Konstantinos Chatzis
    Coup de coeur de Jacques Sierpinski lors de lectures de port-folio au Festival Photometria à Ioannina en Grèce.
    le soir du vernissage.
  • projections exceptionnelles à LA CALE DE RADOUB,

les soirs du samedi 16 et Dimanche 17 et ouverture la journée pour les journées européennes du (MA/PA)TRIMOINE

– samedi à 21H : « la tortue rouge »

– dimanche à 21h :  » demain »

réservation : 0561362456 (5/7€), billetterie reversée au projet de replantation du canal 

 

  • vendredi à partir de 18H30 : ouverture de FIFIGROT

avec concert, projection … et plein de choses surprenantes devant l’ex-utopia, bref l’american cosmograph