événementiel

les suggestions de la rentrée ( du 11 au 16 sept) ….

  • A voir très vite avant le décrochage ce mercredi 11 sept : exposition de l’Atelier Terre Croix Baragnon au centre culture Bellegarde…. un petit aperçu ICI et quelques photos

  • expositions au Château d’Eau – vernissage mercredi 11 à 18h30 d’Amaury da Cunha « Demeure » et de Gael Bonnefon « Elegy for the Mundane »

 

  • à partir de Jeudi 12 et jusqu’à dimanche 16 : festival de rue de Ramonville avec ouverture à Labège village – dans un parc avec rencontres privilégiées avec les artistes puis

mention spéciale pour le spectacle « Envà » – Cirque : Entre 250kg de paille et 125 kg de masse humaine, deux personnes divaguent sur les particularités des relations humaines, à travers le mouvement, l’équilibre, l’humour et la composition de l’espace (Vendredi 13 septembre19h15, et Samedi 14 septembre15h15, Rdv Place Jean Jaurès)

 

  • présentation de la saison et orchestre grunge dadaïste au théâtre du Pavé le jeudi 12 à partir de 19h : KILL YOUR IDOLS en hommage à Sonic Youth (Avec ses relectures cuivrées et fidèlement sauvages des compositions de Sonic Youth, Kill Your Idols déroule un grunge dadaïste aux envolées libertaires. Ces sept musiciens à l’énergie communicative rendent un hommage acoustique inédit à l’un des groupes historiques du rock d’avant-garde.)

 

  • ouverture  du festival de photo ManifestO XVII éme édition, vendredi 13, place Saint Pierre

 

  • samedi 14, ouverture du festival FIFIGROT à Mix’art Myrys…Jean Dujardin invité d’honneur….

 

 

Constance Guisset, designer-euse, scénographe, graphiste, poétesse …

La créativité , les postures de recherches, travail ….

  • un article ICI
  • une conférence vidéo ICI sur le choix de la couleur dans le cadre des Rendez-vous de l’architecture (2016)

Les objets cultes, interactions objets/espace, objets et couleurs….

Les scénographies d’exposition….

Les scénographies de spectacles….

Graphismes et plus….

Le studio : 

 

 

Quelques objets … Vertigo (petite friture, 2010), Ankara (matière grise, 2014) et Cumulus (Nature et découvertes, 2015), autres ….

 

Architecture d’intérieure, où comment les objets (colorés) mis ensembles se confrontent à l’espace :

  • Palais de Tokyo, lieux d’accueil « trois conversations » ; « des îlots de convivialité dans un espace minéral, froid et difficile »
  • Novotel-groupe accord : espace d’accueil  pour « se sentir comme à la maison » avec choix d’associer des couleurs en gammes chromatique en transparence et en camaïeux

 

Les scénographie d’exposition à voir ICI et entre autre celle pour le mudac – musée de design et d’arts appliqués contemporains – Lausanne « ANIMA« 

Rétrospective de sept années de création, l’exposition anima – carte blanche à Constance Guisset invite à explorer un intérieur rempli de surprises. Le visiteur découvre deux appartements témoins meublés par la variété des créations du studio. Les deux espaces en miroir révèlent un mobilier presque identique, l’un en dégradés de gris et le second tout en couleurs. Ce dispositif nous ramène aux origines mêmes de ce terme. Le mot latin color vient de celare, cacher. Au Moyen Âge, la couleur était considérée comme une enveloppe, un déguisement. Habiller les objets de couleurs, c’est leur donner une matérialité, une sensualité, nous procurant des émotions intenses.

Les couleurs véhiculent également des codes qui influencent notre environnement et notre comportement. L’exposition met ainsi à l’épreuve la notion de genre dans le design contemporain. Peut-on parler d’un environnement masculin aux teintes froides ? D’un monde féminin aux teintes chaudes ? Quel créateur pour chacun de ces deux appartements ?

A la surprise de la couleur s’ajoutent les facéties disséminées dans l’espace. Des objets étonnants se dévoilent dans des interstices, à travers l’obscurité. Dans des niches sont mises en scène des manipulations d’objets, rappelant là aussi le goût pour l’illusion et l’humour.

Ce parcours n’oublie pas d’évoquer le processus de recherche comme d’autres aspects du travail. Des vidéos dévoilent l’attachement à la mécanique et à la construction, aux choix des matériaux et des textures. Des accrochages évoquent les univers qui nourrissent la création. Les cartels permettent de mettre en valeur le travail photographique. En sortant de l’exposition, une maquette de l’espace incarne le goût pour la scénographie.

 

 

 

 

l’espace public lyonnais devient une marque !

L’art de créer l’événement  autour de ce concept !

Branding quartier ville de lyon

Identité de marque République – Grolée-Carnot

République – Grolée-Carnot, une identité de marque pour réunir les trois principales rues commerciales de Lyon sous une même bannière afin d’en faire une destination incontournable.

En parallèle du travail graphique de l’agence Graphéine, « Les Gens et vous » se sont occupés de l’ensemble des activations de cette nouvelle « marque ». Accompagnés de la talentueuse agence Tetro, ils ont mis sur pied une série d’animations commerciales qui sortent des sentiers battus.

Grâce à leur savoir-faire, des expériences inédites et interactives ont pu voir le jour, comme une fresque géante participative, un jardin flottant imaginé par l’architecte Patrick Nadeau ou encore une immense piscine à balles dans la fontaine de la place de la République.

en savoir PLUS ICI

Extrait de l’étude de cas par l’agence de communication :

« L’ambition de la marque “République – Grolée-Carnot” est de réunir les trois principales rues commerciales de Lyon sous une même bannière, et d’en faire une destination incontournable. Cosmopolites, urbaines et dynamiques, avec plus d’une centaine de commerces, ces rues dessinent un véritable quartier à l’architecture magnifique, où il fait bon sortir, flâner, croiser, vibrer et partager.

En proposant de fédérer ces rues au sein d’une marque globale, Graphéine a imaginé un système identitaire flexible, laissant la possibilité à chaque rue d’exprimer sa personnalité. Bleu pour la rue de la République, rouge pour ses jeunes sœurs que sont les rues Grolée et Carnot. Le tout est relié par le symbole du lion dans un bloc noir, animal éponyme et emblème de la ville. En résulte une marque effervescente, toujours en mouvement, qui s’amuse des codes de la République de manière contemporaine. Bleu, blanc, rouge, pourvu que tout bouge ! »

Graphéine est une agence spécialisée en design de marques, création de logos et d’identités visuelles. Depuis 15 ans, ils ont  créé plusieurs centaines de logos et d’identité visuelles , dans tous les secteurs d’activités (culture, institutions, marques), en France comme à l’étranger.

soia so – en attendant l’expo de bellegarde (le 7/02) …

Et bienvenue dans le monde de Sophie (SOIA SO), llustratrice . Graphiste . Plasticienne .
« Son travail est le fruit d’un mélange savoureux entre paysages sédimentaires, exotisme feuillu et imagerie SF.
Les panoramas traversés, les histoires racontées ou lues, sont la base de sa recherche graphique. Entre strates géologiques, animaux fantomatiques et couleurs acidulées, son approche sensible, monstrueuse et décalée, donne à voir une douceur féroce. » cf son tumblr

contact // soia.sophie@gmail.com / 06 32 50 41 16, Toulouse / Lot

son FB

son instagram

 

cartes …d’hyperville – cabane d’édition et formes vives

pour le plaisir des yeux, le site HYPERVILLE- cabane d’édition

une petite visite chez « Superville » ; c’est un réseau informel d’acteurs impliqués dans la fabrique citoyenne de la ville. Il se réunit sur un prétexte, à l’envie, et donne lieu à des rencontres vibrantes, aussi festives que réflexives….À l’occasion de cette troisième édition organisée à la Condition Publique de Roubaix, nous avons fabriqué une carte sensible, dessinée par Formes Vives, comme un compte-rendu imagé et imaginaire des différentes discussions qui ont eu lieu. On y trouvera des peurs, des désirs, des contours subjectifs et des reliefs qui agitent aujourd’hui les pratiques de ces « collectifs d’architectes » réunis pendant ce week-end de juillet.

 

Des cartes ….

 

 

de la scéno et de la signalétiques (formes vives)

et identité et chartes graphiques

 

sortir pour se réchauffer en janvier

  • pour aller découvrir le travail des étudiants de DSAA au Théâtre d la Cité[JE SUIS FASSBINDER / 9-20 JANV.]
    PRÉAMBULES / Entrée libre / Tour romaine
    Tous les soirs de représentations / à partir de 19h15Les étudiant.e.s du Diplôme Supérieur des Arts Appliqués mention Design Produit du Lycée Rive Gauche ont le plaisir de présenter au ThéâtredelaCité une série de projets plastiques en « prologue » des représentations de la pièce « Je suis Fassbinder » de Falk Richter proposée par le Groupe Merci. Pensées comme une articulation entre le design et le spectacle vivant, ces créations questionnent l’univers de Fassbinder. Par l’exploration des manières dont le théâtre peut « marquer les corps », au sens propre comme au sens figuré, les étudiant.e.s révéleront au public des dispositifs offrant la possibilité de venir (se faire) marquer, tamponner, imprimer… autant de clins d’œil à l’univers de la pièce et à celui, intense et protéiforme du cinéaste.
    Activées tous les soirs avant la représentation de la pièce, les installations invitent le public à venir vivre des petites expériences de design participatif, imaginées comme des mise en bouche nécessairement surprenantes.
    Drôles, suggestifs, incongrus, voire franchement provocateurs, ces projets tentent une autre forme de médiation en s’appuyant sur une culture imaginative de ce que le design peut offrir en dialoguant avec le théâtre.

 

  • Vernissage : Le jardin d’Asuka, le 12 janvier au Barallel (9 rue Cujas) – expo de Virginie Contier du 12 janvier  AU 9 février

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • mercredi 16, Vernissage de l’exposition « Sous les étoiles » à la médiathèque Grand M (37 avenue de la Reynerie)

    La nuit tous les chats sont gris ?
    Pas dans les yeux des artistes, qui explorent dans cette exposition toutes les nuances du ciel illuminé par les constellations.
    Quand la nuit tombe, les lumières de la ville se confondent avec les étoiles. L’immensité du cosmos au-dessus de nos têtes nous invite au rêve et à la réflexion sur notre place dans l’univers.

    Artistes de la collection des Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse : Geneviève Asse , Basserode (Prévost Jérôme de, dit) Vincent Bioulès, Angela Bulloch, Patrizia Cantalupo, Gérard Dalla Santa, Hubert Duprat, Ferrán Garcia Sevilla, Michel Kanter, Paulo Nozolino, Rodogune,Gustave Singier, Clément Thomas

    Ouvert le mardi, mercredi et vendredi de 10h à 13h et de 14h à 19h, le jeudi de 14h à 19h, le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 14h à 18h

 

  • expo et perfomance « Transitus » du 10 au 30 janvier, vernissage le 17 janvier à 18h00 (2 rue Malbec) à Toulouse. Restitution de la résidence artistique au Foyer Transition, Artiste : Sophia El Mokhtar. « Transitus (latin) : passage, action de franchir, lieu de passage, passage graduel d’un état à un autre, manière de lier entre elles les idées.
  • Durant cette résidence, j’ai travaillé :
    – sur les gestes des personnages créés qui deviennent mouvements de danse (pour six d’entre eux)
    – et sur les mouvements de danse qui produisent de la peinture (pour les deux autres, filmés via facebook-live).L’exposition Transitus, présente à la fois :
    – mes nouvelles productions personnelles (vidéos, photos, peintures et textes) dans la continuité de ma recherche autour de l’identité. (Pour info : je vais très probablement performer dans l’espace d’exposition les 15, 16, 17 et 18 janvier, soit rejouer les différents personnages)- Et les travaux réalisés par les jeunes »

 

  • le jeudi 17 janvier, vernissage de l’expo photo « Itsasoan » à espace Saint Cyprien,
  • Heriman Avy – Clémentine Carrié – Pierre Montagnez – Maya Paules – Luke Seeney – Géraldine Villemain – Mickaël ZermatiOn dit des vagues d’Itsasoan qu’elles atteignent la berge pour laver nos peines,
    Et que le ressac se remplit alors de souvenirs sans propriétaires,
    On dit aussi, que celui qui s’y glisse la nuit par inadvertance,
    Est recraché au matin, tourmenté par les visions d’autrui.
    L’appartement n°5 de la résidence Itsasoan, un lieu refuge, sept photographes. Une rencontre immersive intensive, une succession d’états, du bouleversement à l’apaisement.

événements à partir du 21 sept ….

Attention, la fin septembre est très chargé ; certains événements ne seront visibles que le temps du weekend, d’autres se poursuivront la semaine (voir un peu plus …). Donc, je privilégie pour ce week-end  : les Allées de la Céramique et Figuré.e puis spectacle d’ouverture « saison Colomiers » et les nocturnes du Printemps de septembre (leurs expos durent au delà du 23 sept).

Et événements en semaines : Patrimoine 3.0 (le 27, 28 et 29 avec scéno éphémère de l’Atelier d’Architecture Itinérant -AAI, visible au jardin des plantes, courrez-y), concert gratuit étudiant « piano aux Jacobins (jeudi 27).

Fin des événements : Manifesto, festival FIFIGROT

Le samedi 29 : début de Mister Freeze ( festival graff)

Voici un peu plus de détails …..

  • vernissage jeudi 20 ( 18h30): centre culturel bellegarde, toujours à découvrir « failles » de Bruno Seigle – photos

  • vendredi 21.09 (gratuit) : ouverture et vernissage du printemps de septembre. Entre autre, Structure éphémère d’ALAIN BUBLEX – *DUUU RADIO,LA RADIO *DUUU BOUT DE LA NUIT (LES SOIRÉES)  21H – 29.09.18 – 00H — INSTITUT SUPÉRIEUR DES ARTS DE TOULOUSE (il y a plein d’autres choses, allez-sur le site)
    maquette

 

  • samedi 22 et dimanche 23 : Allées de la Céramique, c’est rare de voir autant de céramistes (et de pratiques de grandes qualités ) àToulouse…et cela ne dure que 2 jours …..

 

 

 

 

 

 

 

  • samedi 22 : ouverture ( gratuit) de la saison culturelle de Colomiers, avec l’inauguration de « grottesques » (travail de 3 graphistes-artiste) au pavillon Blanc et cirque aérien     avant goût …

 

  • Dimanche 23 : Figuré.e à la Cartoucherie ( gratuit sauf projections du soir) ; des conférences, des ateliers, des stands, des projections autour du graphisme ….

 

  • Biennale du Patrimoine 3.0 (le 27, 28 et 29 avec scéno éphémère de l’Atelier d’Architecture Itinérant -AAI, visible au jardin des plantes et « Rencontres in situ autour du patrimoine reconverti » le Samedi 29 septembre ( inscription et détails ICI -Lieux historiques et architectures contemporaines à Toulouse)

 

  • c’est le début de la saison du CIAM (programme culturel – gratuit- de l’université : vous pouvez accéder à tout, n’hésitez-pas !

réjouissances en cours ou à venir à partir du 12 oct

  • A vOIR ABSOLUMENT  … jusqu’à samedi : CHROMA et SUITE N°3 (théâtres Sorano et Garonne) : 2 mises en scène à l’esthétique diamétralement opposée – une post-moderne, l’autre minimaliste … et pour les 2, une oeuvre totale et complète qui participe de différents arts : lyrique, scénique, visuel, poétique, narratif …
  • jeudi 12 à 18h : Conférence en histoire de l’art par Sylvie Corroler au centre bellegarde (un focus sur la peinture et ses enjeux en art contemporain : De la plasticité de la peinture et de son objet, le tableau)
  • Jeudi 12 octobre 2017 à 19h : Démo n°6 : Pierre Ducrozet & Isard Cambray – Médiathèque des Abattoirs

 

  • vendredi 13 à 18h au Le Confort des Etranges  (33 rue des Polinaires) : présentation du Portfolio « 20 » et du CD  » La Compagnie des Bourdons du Trône » avec l’acteur Denis Lavant et Bertille Fraisse.
  • vendredi 13 : au musée Dupuy
  •  
  • 40 ans du CIAM (tous genres)
  • les grandes orgues :
    • samedi à 15h : le carnaval des animaux de saint-saëns (avec dessins en live) – 5€, église Saint Nicolas
    • dimanche : concert à 12h à Saint-Sernin (gratuit) , Fauré, Poulenc and Co
  • Jazz sur son 31 (gratuit ou souvent à 5 €) : invité d’honneur = cuba !
    • dont mercredi à 18h30, le jeune pianiste (apparemment génial), Fred Nardin (Trio)
  • concert samedi 14, 20 h : free-jazz expérimental au caméléon ( 19 rue du pont saint-pierre à saint-cyp) Concert Yamauchi / Boubaker

 

  • les JPO des architectes et la structures des étudiants en archi (square Charles de Gaulle)
  • expo « pastilles », céramique au centre culturel Bonnefoy
  • expo à Bellegarde
  • expo « fragile » de François Bel au CRDP (68, bd de strasbourg)
  • expo « céramique contemporaine » à Giroussens
  • expo « colombia » abattoirs
  • semaine de l’étudiant (c’est ENORME  et gratuit !!!!)
  • By pass – forum de la création musicale internationale- musique actuelle  : vendredi 13 à 20H
  • à partir du 18 oct : CI-JE GIS au Couvent des Jacobins,                                                          ils recherchent des participants !!!!

  • et encore plein de concerts, expos et spectacles …