viédo-film

résistance 2 : on verra demain !

Remettre tout au lendemain n’est pas une tare, ce serait même un acte de résistance, nous souffle l’épatant “On verra demain : excursion en procrasti-Nation” à suivre sur le site d’Arte quand vous aurez le temps…

( article plus détaillé sur Télérama ICI)
et le lien vers la série ICI

pourquoi nous en sommes addicts ????

Tu es accro à tes applis ? Tous les matins après Twitter, tu checkes tes flammes sur Tinder. Pas de métro sans YouTube ou Candy Crush. Instagram est irrésistible, Facebook addictif, t’es accro à Snapchat… et tu pètes les plombs quand t’as plus de batterie pour Uber. T’inquiète pas c’est normal. Toutes ces applis sont conçues pour te rendre complètement addict en activant dans ton cerveau la molécule responsable du plaisir, de la motivation et de l’addiction… la dopamine !

DOPAMINE vue par ARTE … et encore des vidéos regardées en toute bonne conscience …

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-017841/dopamine/

 

conférences, expos et vernissages du printemps ….

  • à partir du 17 mars : « Perplexe » d’Anais Barrachina, La Muse en Goguette, 68 chemin Boudou, 31140 Launaguet,
    (Peinture – Monotype – Aquarelle)
    Une sélection de mes derniers travaux autour de portraits de femmes, de leur place dans la société, de leur visibilité. Je vous invite à venir rencontrer ces « perplexes » qui se questionnent sur le pourquoi des choses.www.anaisbarrachina.com / www.anabarrachina.blogspot.fr

 

  • mardi 19 à 18h30 : Conférence au CHAA (Centre des Cultures de l’Habiter [CCHa]
    5 rue Saint-Pantaléon, Toulouse) de Pascal Gontier, architecte, enseignant-chercheur, Auteur de « Home », publié en 2018 aux éditions Muséo

    Pascal Gontier milite depuis plusieurs années pour un mode de conception architecturale de l’habitat ouvert et sur mesure.

    Cette méthode a vocation à permettre une implication des habitants dans la conception de leur cadre de vie, et jusqu’à l’expression même de leur identité particulière en façade conjointement avec l’ensemble des autres habitants d’un même immeuble.

  • à partir du 20 mars : Body Double // Répliqûre – Installation vidéo, de Brice Dellsperger et Michel Aubry

    La série des Body Double de Brice Dellsperger a pour motif obsessionnel le corps idéalisé au cinéma. Chaque Body Double rejoue une scène d’un film en introduisant un trouble dans le genre : tous les personnages sont interprétés par un seul acteur, le plus souvent travesti en femme. Par le prisme du cinéma, de la sculpture, du costume, Michel Aubry met en jeu des oeuvres emblématiques de la modernité et s’intéresse à la frontière entre original et copie. Revisitant des films français des années 30 et 40, il produit des Répliqûres, vidéos où chacun des rôles est joué aussi fidèlement que possible par deux interprètes.*Entrée libre* dans les galeries souterraines du théâtre (EXCEPTIONNEL)

    Vernissage le 20 mars à 18h30 au théâtre, en présence de Brice Dellsperger

    Lieux et horaires : Printemps de septembre (2 Quai de la Daurade) du mercredi au samedi de 12h00 à 18h00.

    Théâtre Garonne, tous les soirs de spectacle, à partir de 18h00 et les samedis à partir de 12h00.

 

 

  • Jeudi 21 mars 2019 à 18:30, Vernissage Triennale Estampadura 2019, à espace Saint Cyprien
    56, allées Charles-de-Fitte, 31300 Toulouse, Dans le cadre de la triennale de gravure contemporaine d’Estampadura : les artistes allemands (gravures), Olivier Subra (dessins et gravures)

  •  Vernissage double  le jeudi 21 mars 2019 de 18h00 à 20h30
    Anne Delrez «Recueils» et jacques Barbier «No comment»

    Anne Delrez a introduit très tôt dans sa pratique artistique une réflexion sur l’image pauvre et sans intention plastique. Ses collectes l’ont orientée vers les images venant de l’album de famille, du portefeuille, de la boîte à chaussure retrouvée dans un grenier. Elle cherche depuis une alternative pour ces images vouées à l’oubli, dont plus personne ne veut mais qui portent en elles un peu de notre histoire collective. Elle leur redonne vie et en souligne leur esthétique particulière. JM L
    Exposition présentée du 21 mars au 12 mai 2019
    en partenariat avec La Conserverie, un lieu d’archives, Conservatoire National de L’Album de Famille

    Jacques Barbier travaille avec les photographies perdues, oubliées, ratées, maculées, mutilées, mises au rebut. Il fréquente les bacs des brocanteurs, les poubelles, pour traquer et dénicher des images qui l’étonnent, l’émeuvent, l’interrogent. Il est tel un orpailleur à la recherche de pépites perdues dans les alluvions du temps. Chacune des images qu’il nous montre, a été choisie parmi des milliers d’autres. De l’accident et de l’involontaire, son œil avisé s’oppose à la perte et sait ramener des images à leur singularité, pour les ressusciter et mieux les unir… JML
    exposition présentée du 21 mars au 12 mai 2019

 

Lorsque Smoll est accueilli chez un adhérent c’est toujours l’occasion d’une présentation originale. L’hôte est un acteur essentiel de cette expérience. Il accueille, il rassemble, il propose la connivence, il capte l’attention, il participe avec Smoll à l’élaboration et l’orchestration de ce moment privilégié et inédit de création.
En pénétrant la sphère privée avec des dispositifs de participation et de médiation réinventés, souvent décalés, orchestrés par l’hôte et Smoll, la création contemporaine se manifeste, et se « consomme » autrement, à la recherche d’une dimension empathique aussi « extraordinaire » que familière partagée avec les invités, les artistes et le public.
Pour ce premier événement du printemps, c’est Christine Rousseau, fidèle adhérente depuis 2015, qui reçoit l’éditeur à Toulouse. Un samedi pour découvrir ou redécouvrir les artistes, les œuvres, les multiples, les objets et les projets qui font avancer Smoll. Un samedi unique à partager joyeusement, ponctué de micro événements tels que le défilé des éditions, les commentaires dérangés ou encore l’apéro bavard….

Avec Cécile de Cassagnac, Éric Choisy, Jacques Tison, Hélène Olive, Gérard Fabre, Patrick Meunier, Erin Mcgirr, Pascale Lefebvre, Jim Fauvet, les micro éditions, la Fabrik…

 

  • Samedi 23 mars 2019 de 11:00 à 17:00 Vernissage « Greenwashing » / Performance culinaire à a cuisine

    Esplanade du château, 82800 Nègrepelisse,Programme détaillé du samedi 23 mars :

    11h : Conférence de Xavier Antin

    12h : Vernissage / Performance culinaire des élèves de l’ ISCID – Institut Supérieur Couleur, Image, Design, encadrés par Lei Saito.

    Événements en partenariat avec le Syndicat de Défense de l’ Vin AOC Coteaux du Quercy.

    //// Gratuit / Tout public

    Dans la série des Passagères et dans le cadre Biennale Passage(s) Design, Arts & Transmission , organisée par l’Iscid de Montauban, sur le thème du « vert ».

    Samedi 23 mars, La cuisine propose de vous faire découvrir deux projets artistiques, mis en place dans le cadre de la biennale Passage(s), design, arts & transmission, organisée par l’Iscid de Montauban, sur le thème du « vert » :

    >> Une exposition intitulée « Greenwashing » réalisée par Xavier Antin et les élèves de l’Iscid de Montauban (présentée du 23 mars au 13 avril 2019).
    « Greenwashing », le terme qui titre l’exposition renvoie à la méthode de marketing qui consiste à communiquer en utilisant un argument écologique afin de « blanchir » ou de « verdir » l’image d’une entreprise. Il est ici revisité par Xavier Antin qui encadre, dans les murs du centre d’art, un workshop avec un groupe d’étudiants de l’Iscid de Montauban. Ce projet les invite à réinvestir pendant toute une semaine une technique ancienne et très codifiée, lié à la reliure : le papier marbré. Les motifs marbrés, imitant la pierre, sont obtenus par la flottation de couleurs à la surface de l’eau ou d’une solution visqueuse. Xavier Antin réalise avec les étudiants un certain nombre d’outils permettant de réactualiser le potentiel d’image créé par la technique de la marbrure.

    >> Une performance culinaire des éléves de l’Iscid de Montauban encadrés par Lei Saïto
    Ensemble ils proposent une performance qui fait suite à toute une semaine d’atelier à La cuisine.
    En résonance avec le thème de cette édition, l’artiste proposera un jardin comestible et organique. Les verdures, les rochers et de la terre en matières et recettes différentes, en explorant des produits locaux et biologiques. Le public va être invité à savourer ce nouveau jardin délicieux.

 

 

  • mardi 28 mars ( 18h) Conférence / D’une ville à l’autre [Pierre Roca d’Huyteza] à Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse 83 rue Aristide Maillol BP 10629, 31106 Toulouse, LOCAL/GLOBAL Conférence #4Saint Félix Lauragais, l’architecture du sol
    D’une ville à l’autreDurant le siècle dernier, l’espace public est resté un impensé des architectes, relégué au rang d’objet technique.
    Depuis quelques décennies, l’aménagement urbain semble redevenir, de temps à autre, un objet d’architecture.
    Mais, au final, qu’est-ce que cela implique ?( les autres conférences  :
    3 avril 2019 : Laurens Loustau
    10 avril 2019 : 360°
    17 avril 2019 : OECO Architectes)

dévernir (vite, derniers jours), expos et JPO !!!!

  • JPO au Lycée ce samedi (attention, de 9h à 16h!)

et aussi au lycée des arènes et au lycée Gabriel Peri (costume) le samedi matin….

 

  • Dévernissage dimanche DERNIÈRE OCCASION DE VOIR L’EXPOSITION !
    Les BRODERIES de SYLVIE DE HEDOUVILLE
    (Art textile)

    DU 10 JANVIER AU 18 FÉVRIER 2019DÉVERNISSAGE le dimanche 17 février à partir de 17h.

    « Autodidacte, en plus de 33 ans, j’ai exploré de nombreuses techniques et quelques matériaux.
    Reliure, peinture, sculpture ; le cuir, le fer, le bois, la pierre et désormais, vu mon âge avancé, le fil et le tissu.
    J’aime profondément la couleur.
    Avec le fil comme medium, je joue d’associations atypiques et audacieuses. Dans les sujets traités également : attachée à une certaine figuration ; je forme et déforme végétaux, animaux, humanoïdes, qui deviennent monstres et chimères.
    J’ai parfois le plaisir de travailler en collaboration avec Benjamin Saulnier Blache mais aussi avec Hervé Di Rosa.
    On peut voir certaines de mes réalisations à la fondation Cérès Franco d’art brut à Montolieu. » Sylvie de Hedouville
    http://www.collectionceresfranco.com/fr/expositions-et-artistes/artistes/sylvie-de-h%C3%A9douville

    PROGRAMME DE LA JOURNÉE à la Muse en Goguette (Anaïs Barrachina)
    14H00 – OUVERTURE DES PORTES
    17H00 – VERNISSAGE/ GOÛTER
    19H00 – FERMETURE DES PORTES

Exposition « Patate » | La Cuisine Centre d’art et de design

Du 16 février au 11 mai 2019 – Programme complet Vernissage samedi 16 février à partir de 10h30

https://www.la-cuisine.fr

« Patate » Babeth RambaultQuatre artistes, Elise Carron, Céline Domengie, Babeth Rambault et Jean-Paul Thibeau, explorent chacun à leur manière les potentialités de la pomme de terre. Ils proposent ici une aventure artistique, une enquête partagée, des récits, des expériences, des pratiques à partir de cet aliment : la manière de le cuisiner, son histoire, son imaginaire.

Non sans humour, l’exposition se présente comme un terrain, une parcelle, un atelier d’artiste où les choses se pensent, se font, se défont et se ratent aussi. Des mouvements, des actions, des textes, des paroles et des borborygmes semble s’y auto-engendrer. Objets, sculptures, vidéos, photographies composent ainsi une sorte de fable de réflexions prosaïques, artistiques et philosophiques autour de la pomme de terre.

Parce qu’après tout, la patate, c’est le motif, la forme la plus humble et la plus universelle. N’importe qui peut reconnaître ce tubercule simple, oblongue ou rond. Sa représentation dans l’histoire de la peinture marque aussi une révolution comme présentation d’un objet ou d’une culture prosaïque : la récolte des Pommes de terre dans L’Angelus de Millet, Les mangeurs de pommes de terre de Van Gogh, etc. Et dans l’art contemporain elle garde toujours une actualité particulière. Enfin, c’est l’aliment de base qui par son importation et sa culture a sauvé maintes populations de la famine.

Chose transitive, elle est objet de multiples migrations. Sa forme archaïque et irrégulière, aux contours souples, est porteuse d’associations esthétiques, poétiques, créatives, culturelles et politiques.

Avec une oeuvre invitée : L’alambic DIY de Quentin Destieu.

Esplanade du château 82800 Nègrepelisse Tél : 05 63 67 39 74 
Horaires : D’octobre à mai : De 14h à 17h  – De juin à septembre : De 14h à 18h  . Fermé les jours fériés
 
 

expo au BBB : Matthieu Saladin, «Temps partiels | Tirer sur les cadrans pour arrêter le jour » au BBB centre d’art du 13 février au 29 juin 2019.Le projet que Matthieu Saladin présente au BBB centre d’art en deux volets « Temps partiels », investit de manière critique notre rapport au passé et au présent des idées politiques, ainsi que divers paramètres de l’institution. Le volet inaugural réactivera un ensemble d’œuvres existantes qui, entre autres, inscrivent la mémoire des révoltes au cœur du quotidien, transposent en musique la situation budgétaire du lieu et modifient ses horaires d’ouverture.

Retrouvez le programme sur : https://www.lebbb.org/programmation.php


2. Matthieu Saladin, « La dette n’est qu’une promesse »
Vue de l’exposition « Économie de la tension », CAC Parc Saint Léger(Pougues-les-Eaux). Courtoisie galerie Salle Principale, Paris.
Photo : Émile Ouroumov.

  • Festival Wikipolis (colomiers) avecDu 15 au 17 février 2019, le Festival Wikipolis, mettra en avant la créativité sous toutes ses formes, en croisant art et innovation, et fera de la ville une scène artistique et un grand terrain de jeu et d’expérimentation.

    La ville est au cœur de ce festival, ce qui résonne fortement dans le contexte de renouvellement urbain dans lequel la ville de Colomiers est engagée. Le leitmotiv de cet évènement : mettre l’urbain au service de l’humain ! Wikipolis est ainsi nourri de la participation des habitantes et des habitants. C’est de là que vient son nom : « Wiki » comme le partage des connaissances et « Polis » comme la Cité en Grec. C’est un festival où les habitant-e-s de Colomiers ne sont pas seulement spectateurs, mais aussi contributeurs, amenés à partager leurs savoir-faire.

    Au cœur de ces grands enjeux, il y a également le souhait de voir Colomiers s’ouvrir à l’international. Wikipolis est le reflet de cette volonté. Cela sera notamment le cas cette année avec l’organisation de l’Open forum Colab Quarter, en ouverture du festival, le vendredi 15 février à l’Auditorium Jean-Cayrou.

    Consulter le programme complet

    Télécharger le programme en PDF

 

 

faire de l’art + travail ???? ou l’art = intouchable ????

« La Conquête de l’art – Les webdocs du Frac Aquitaine »,
La websérie qui s’attaque aux préjugés liés à l’art contemporain.
◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊
« Excellent », « drôle », « pédagogique », « décalée ».

« Faire de l’art demande-t-il du travail ? »

http://www.conquetedelart.frac-aquitaine.net/video3.php

http://www.conquetedelart.frac-aquitaine.net/video3.php


Vous avez plébiscité les trois épisodes précédents, découvrez le 4e opus dont le sujet a été choisi par vous :
« Une œuvre d’art est-elle intouchable ? »

http://www.conquetedelart.frac-aquitaine.net/quiz4.php

http://www.conquetedelart.frac-aquitaine.net/quiz4.php

PLEIN DE VIDEOS….

réjouissances en cours ou à venir à partir du 12 oct

  • A vOIR ABSOLUMENT  … jusqu’à samedi : CHROMA et SUITE N°3 (théâtres Sorano et Garonne) : 2 mises en scène à l’esthétique diamétralement opposée – une post-moderne, l’autre minimaliste … et pour les 2, une oeuvre totale et complète qui participe de différents arts : lyrique, scénique, visuel, poétique, narratif …
  • jeudi 12 à 18h : Conférence en histoire de l’art par Sylvie Corroler au centre bellegarde (un focus sur la peinture et ses enjeux en art contemporain : De la plasticité de la peinture et de son objet, le tableau)
  • Jeudi 12 octobre 2017 à 19h : Démo n°6 : Pierre Ducrozet & Isard Cambray – Médiathèque des Abattoirs

 

  • vendredi 13 à 18h au Le Confort des Etranges  (33 rue des Polinaires) : présentation du Portfolio « 20 » et du CD  » La Compagnie des Bourdons du Trône » avec l’acteur Denis Lavant et Bertille Fraisse.
  • vendredi 13 : au musée Dupuy
  •  
  • 40 ans du CIAM (tous genres)
  • les grandes orgues :
    • samedi à 15h : le carnaval des animaux de saint-saëns (avec dessins en live) – 5€, église Saint Nicolas
    • dimanche : concert à 12h à Saint-Sernin (gratuit) , Fauré, Poulenc and Co
  • Jazz sur son 31 (gratuit ou souvent à 5 €) : invité d’honneur = cuba !
    • dont mercredi à 18h30, le jeune pianiste (apparemment génial), Fred Nardin (Trio)
  • concert samedi 14, 20 h : free-jazz expérimental au caméléon ( 19 rue du pont saint-pierre à saint-cyp) Concert Yamauchi / Boubaker

 

  • les JPO des architectes et la structures des étudiants en archi (square Charles de Gaulle)
  • expo « pastilles », céramique au centre culturel Bonnefoy
  • expo à Bellegarde
  • expo « fragile » de François Bel au CRDP (68, bd de strasbourg)
  • expo « céramique contemporaine » à Giroussens
  • expo « colombia » abattoirs
  • semaine de l’étudiant (c’est ENORME  et gratuit !!!!)
  • By pass – forum de la création musicale internationale- musique actuelle  : vendredi 13 à 20H
  • à partir du 18 oct : CI-JE GIS au Couvent des Jacobins,                                                          ils recherchent des participants !!!!

  • et encore plein de concerts, expos et spectacles …

bonnes surprises de la semaine passée…

 

en vrac :
– l’atelier de la main gauche, dans saint cyprien, elles sont 3 graveurs, elles exposent dans leur atelier, elles sont accueillantes, elles proposent des stages ..elles sont à découvrir…
– une séance avec le « dessinant » allias jerome souillot à bakélite sur l’invitation de nadia von foutre

1505606_628406587259208_8417370362349243757_n
– partage entre amis de vidéos de traverse vidéo et de lieux à re/découvrir (pour une fois, le thème m’inspire)
– toujours de l’extase musicale aux pavillons sauvages, cette fois avec messy mess orchestra

– et revoir la superbe aurélia thierrée (chaplin) dans murmures des murs au sorano

– et ciné latino (surtout les apéros-concerts pour l’instant) , vous pouvez encore y aller !!!!