céramique

les suggestions de la rentrée ( du 11 au 16 sept) ….

  • A voir très vite avant le décrochage ce mercredi 11 sept : exposition de l’Atelier Terre Croix Baragnon au centre culture Bellegarde…. un petit aperçu ICI et quelques photos

  • expositions au Château d’Eau – vernissage mercredi 11 à 18h30 d’Amaury da Cunha « Demeure » et de Gael Bonnefon « Elegy for the Mundane »

 

  • à partir de Jeudi 12 et jusqu’à dimanche 16 : festival de rue de Ramonville avec ouverture à Labège village – dans un parc avec rencontres privilégiées avec les artistes puis

mention spéciale pour le spectacle « Envà » – Cirque : Entre 250kg de paille et 125 kg de masse humaine, deux personnes divaguent sur les particularités des relations humaines, à travers le mouvement, l’équilibre, l’humour et la composition de l’espace (Vendredi 13 septembre19h15, et Samedi 14 septembre15h15, Rdv Place Jean Jaurès)

 

  • présentation de la saison et orchestre grunge dadaïste au théâtre du Pavé le jeudi 12 à partir de 19h : KILL YOUR IDOLS en hommage à Sonic Youth (Avec ses relectures cuivrées et fidèlement sauvages des compositions de Sonic Youth, Kill Your Idols déroule un grunge dadaïste aux envolées libertaires. Ces sept musiciens à l’énergie communicative rendent un hommage acoustique inédit à l’un des groupes historiques du rock d’avant-garde.)

 

  • ouverture  du festival de photo ManifestO XVII éme édition, vendredi 13, place Saint Pierre

 

  • samedi 14, ouverture du festival FIFIGROT à Mix’art Myrys…Jean Dujardin invité d’honneur….

 

 

événements à partir du 21 sept ….

Attention, la fin septembre est très chargé ; certains événements ne seront visibles que le temps du weekend, d’autres se poursuivront la semaine (voir un peu plus …). Donc, je privilégie pour ce week-end  : les Allées de la Céramique et Figuré.e puis spectacle d’ouverture « saison Colomiers » et les nocturnes du Printemps de septembre (leurs expos durent au delà du 23 sept).

Et événements en semaines : Patrimoine 3.0 (le 27, 28 et 29 avec scéno éphémère de l’Atelier d’Architecture Itinérant -AAI, visible au jardin des plantes, courrez-y), concert gratuit étudiant « piano aux Jacobins (jeudi 27).

Fin des événements : Manifesto, festival FIFIGROT

Le samedi 29 : début de Mister Freeze ( festival graff)

Voici un peu plus de détails …..

  • vernissage jeudi 20 ( 18h30): centre culturel bellegarde, toujours à découvrir « failles » de Bruno Seigle – photos

  • vendredi 21.09 (gratuit) : ouverture et vernissage du printemps de septembre. Entre autre, Structure éphémère d’ALAIN BUBLEX – *DUUU RADIO,LA RADIO *DUUU BOUT DE LA NUIT (LES SOIRÉES)  21H – 29.09.18 – 00H — INSTITUT SUPÉRIEUR DES ARTS DE TOULOUSE (il y a plein d’autres choses, allez-sur le site)
    maquette

 

  • samedi 22 et dimanche 23 : Allées de la Céramique, c’est rare de voir autant de céramistes (et de pratiques de grandes qualités ) àToulouse…et cela ne dure que 2 jours …..

 

 

 

 

 

 

 

  • samedi 22 : ouverture ( gratuit) de la saison culturelle de Colomiers, avec l’inauguration de « grottesques » (travail de 3 graphistes-artiste) au pavillon Blanc et cirque aérien     avant goût …

 

  • Dimanche 23 : Figuré.e à la Cartoucherie ( gratuit sauf projections du soir) ; des conférences, des ateliers, des stands, des projections autour du graphisme ….

 

  • Biennale du Patrimoine 3.0 (le 27, 28 et 29 avec scéno éphémère de l’Atelier d’Architecture Itinérant -AAI, visible au jardin des plantes et « Rencontres in situ autour du patrimoine reconverti » le Samedi 29 septembre ( inscription et détails ICI -Lieux historiques et architectures contemporaines à Toulouse)

 

  • c’est le début de la saison du CIAM (programme culturel – gratuit- de l’université : vous pouvez accéder à tout, n’hésitez-pas !

sorties : le retour !

  • Conférence Jacques Lacombe ( archi contemporain) : mercredi 7 /02 à 18h, école d’architecture

 

 

 

 

 

 

 

 

  • expo Israël Ariño à l‘Institut Cervantes « Le partage des eaux »

    Quai de la Daurade, Toulouse, série « Le partage des eaux », ©Israel Ariño/Résidence 1+2, 2017

Dans le cadre de la Résidence 1+2, programme photographique ancré à Toulouse et à vocation européenne, trois photographes ont confronté leurs regards d’auteurs en 2017. Nous présentons ici le fruit du travail de résidence de Israel Ariño. Il a réalisé des plaques uniques, au collodion humide, entre Atlantique et Méditerranée. 

Originaire de Barcelone, membre de l’agence VU’ et représenté par la galerie du même nom, Israel Ariño utilise la chambre photographique et la technique du collodion humide. Enseignant à la photographie à la faculté de Beaux-Arts de Barcelone et à l’école Grisart, il est aussi éditeur depuis 2013 (Ediciones Anómalas). Il réalise de nombreuses résidences d’artistes en France en lien avec des institutions et centres d’art

  • expo « peuple et art indigène »(vernissage Lundi 5 à 18h) : consulat du Mexique, 34 rue d’aubusson

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Phase II— Imagining Architecturedu 9 février au 10 mars 2018 – Vernissage jeudi 8 février à 18h30, en présence des artistes, ISDA (Institut supérieur des arts de Toulouse, isdaT beaux-arts 5 quai de la daurade)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • c’est bientôt fini : LE CHANT DU CRABE (EL CANT DEL CRANC) – médiathèque Cabanis

    Dialogues entre le peintre Roger Cosme Estève et l’écrivain Didier Goupil.

    Mise en scène par Enrico Clarelli, cette exposition présente, à travers un choix de peintures, de dessins et d’écritures, le travail récent de Roger Cosme Estève et témoigne du dialogue constant et intime entretenu entre le peintre qui écrit et le poète – Didier Goupil – qui aimerait bien parfois que les « mots tâchent un peu les doigts ».
    Né à Néfiach, dans les Pyrénées-Orientales, Roger Cosme Estève est un artiste profondément catalan, ce qui ne l’a jamais empêché « d’aller voir ailleurs ce qui se passait » et après Montréal, Oualidia ou Alma-Ata, au Kazakhstan, c’est aujourd’hui entre Tarn et Roussillon que ce peintre voyageur exerce son art aussi raffiné que profond. Ni figuratif, ni abstrait, tout en étant et l’un et l’autre, Cosme Estève est – ultime paradoxe – un peintre qui écrit beaucoup, ce qui explique sans doute sa rencontre au début des années 2000 avec l’écrivain Didier Goupil, qui a publié en 2015 sa biographie, Journal d’un caméléon, une biographie à l’image du personnage, mouvementée et kaléidoscopique.

  • Les sculptures cinétiques de Pablo Bruera https://www.ap-aar.com

    Les sculptures cinétiques de Pablo BrueraPablo Bruera est originaire d’Uruguay (né à Montevideo en 1972), il vit aujourd’hui à Barcelone.

    Sculpteur, il réalise de l’art mobile, c’est à dire des sculptures qui bougent et qu’il est vivement conseillé de toucher ! Ses oeuvres requièrent la participation active du spectateur avec sa curiosité, sa sensitivité et son envie de jouer, de découvrir.

    La volonté d’essentialité de cet artiste, d’aller à la racine, est impressionnante. Dans son “labeur de pureté” deux lignes directrices émergent :
    – mettre en volume sa certitude que “la création est transformation”;
    Les sculptures cinétiques de Pablo Bruera– proposer l’art à portée de main.
    Installé en Espagne depuis 2001, il a exposé dans les musées, fondations, salons artistiques et galeries de différentes villes : Barcelone, Madrid, mais aussi Londres, Montevideo, Sao Paolo, Vienne. L’une de ses oeuvres a été acquise par le Musée d’art contemporain de Montevideo en Uruguay et une de ses sculptures monumentale a été acquise par la Fondation Villa Casas à Palafrugell (Costa Brava, Espagne).

 

 

Miquel Barceló: artista polifacético

su biografía aquí ( muy buen hecho)

otra presentación :

presentación general : aquí

 su obra en cerámica

 

 

 

 

 

 

 

y su exposición en el museo de les azulejos de lisboa

 

« Miquel Barceló. Sol y sombra » : el artista, durante la elaboración de sus frescos de arcilla en la biblioteca national de Paris (2016)- video aqui

 

 

 

 

El mantel de los Barceló : La madre del artista mallorquín expone un bordado con los dibujos de su hijo (video)

 

 

 

 

el documental hecho en el pais Dogón : El cuaderno de barro

 

su espectaculo con Josef Nadj : Paso doble (2013)

ir más adelante :

 

 

 

week end du 17 et 18 nov … vos méninges vont surchauffer !

d’abord, du théâtre :

et puis des expositions et et des festivals :

  • lumina fiction en version « nuage » au quai des savoirs de l’artistes iranienne Golnaz Behrouznia, accompagnée du designer sonore François Donato
  • toujours (vernissage mercredi à 18H30) : Ci-je gis !  aux Jacobins
  • vernissage à Bellegarde (vendredi à 19H avec concert) dessin et céramique d’Elsa Pagliarno
  • festival de la CIMADE : D’ici et d’ailleurs : ensemble (migrant’scène) avec le concert d’ouverture à l’institut cervantes (vendredi à 20H, après bellegarde, c’est tout près !) par le groupe « facteur zèbre »

 

  • Latino-docs #9 : Journée Spéciale Colombie 
  • et aussi dédicace NOV18 (17H-19H) à Terres de Légendes une rencontre-dédicace de Bingo, auteur lotois, à l’occasion de la sortie de « Banquet Final » (Super Loto Éditions) ! !
  • et plein d’événements à la FABRIQUE-CIAM ….

et encore plein de choses … à IPN, ailleurs ….en prévision de la semaine suivante (journées de l’architecture et marionnettissimo)

 

réjouissances en cours ou à venir à partir du 12 oct

  • A vOIR ABSOLUMENT  … jusqu’à samedi : CHROMA et SUITE N°3 (théâtres Sorano et Garonne) : 2 mises en scène à l’esthétique diamétralement opposée – une post-moderne, l’autre minimaliste … et pour les 2, une oeuvre totale et complète qui participe de différents arts : lyrique, scénique, visuel, poétique, narratif …
  • jeudi 12 à 18h : Conférence en histoire de l’art par Sylvie Corroler au centre bellegarde (un focus sur la peinture et ses enjeux en art contemporain : De la plasticité de la peinture et de son objet, le tableau)
  • Jeudi 12 octobre 2017 à 19h : Démo n°6 : Pierre Ducrozet & Isard Cambray – Médiathèque des Abattoirs

 

  • vendredi 13 à 18h au Le Confort des Etranges  (33 rue des Polinaires) : présentation du Portfolio « 20 » et du CD  » La Compagnie des Bourdons du Trône » avec l’acteur Denis Lavant et Bertille Fraisse.
  • vendredi 13 : au musée Dupuy
  •  
  • 40 ans du CIAM (tous genres)
  • les grandes orgues :
    • samedi à 15h : le carnaval des animaux de saint-saëns (avec dessins en live) – 5€, église Saint Nicolas
    • dimanche : concert à 12h à Saint-Sernin (gratuit) , Fauré, Poulenc and Co
  • Jazz sur son 31 (gratuit ou souvent à 5 €) : invité d’honneur = cuba !
    • dont mercredi à 18h30, le jeune pianiste (apparemment génial), Fred Nardin (Trio)
  • concert samedi 14, 20 h : free-jazz expérimental au caméléon ( 19 rue du pont saint-pierre à saint-cyp) Concert Yamauchi / Boubaker

 

  • les JPO des architectes et la structures des étudiants en archi (square Charles de Gaulle)
  • expo « pastilles », céramique au centre culturel Bonnefoy
  • expo à Bellegarde
  • expo « fragile » de François Bel au CRDP (68, bd de strasbourg)
  • expo « céramique contemporaine » à Giroussens
  • expo « colombia » abattoirs
  • semaine de l’étudiant (c’est ENORME  et gratuit !!!!)
  • By pass – forum de la création musicale internationale- musique actuelle  : vendredi 13 à 20H
  • à partir du 18 oct : CI-JE GIS au Couvent des Jacobins,                                                          ils recherchent des participants !!!!

  • et encore plein de concerts, expos et spectacles …

onirique, délicat et paisible….

DSC_0102 1_junya_ishigami

à partager sans modération, la révélation de l’été dernier, à arc en rêve : Les 58 maquettes mises en scène par Junya Ishigami qui permettent de dépasser l’esthétique évanescente de sa production et de pénétrer ses environnements alliant homme et nature. Des environnements conçus sur les logiques structurelles de la matière et des phénomènes naturels.

une vidéo ICI et un autre article