paysage

Ayez le FRIPITON !

enfin, j’ai pu me rendre au Studio Fotokino et voir la dernier exposition-performance de Geoffroy Pithon et Benoît Bonnemaison-Fitte, dit « Fripitons »… si vous passez par là (à 10 min de la gare à pied) entre le 15 juin et le 28 juillet, courrez-y ! Vent de fraicheur et d’énergie garanti – Entrée libre Du mercredi au dimanche, de 14h à 18h30-

Les Fripitons sont de drôles d’individus. Issus d’une population comptant deux spécimens, habitant les zones semi-tropicales de notre hexagone, ils arpentent les territoires de la création visuelle avec joie et insouciance. Graphisme et peinture sont leur quotidien. Deux pratiques à priori contraires, tant de contraintes pesant sur la première, et tant de liberté caractérisant la seconde. Pourtant, leur art infuse leur métier en permanence, et inversement. Au sein de l’atelier Formes Vives pour Pithon, avec ses collègues du collectif Cucufa ou sous le sobriquet de Bonnefrite pour Bonnemaison.

quelles photos ….

en octobre : parler avec les stars ….

Toulouse serait-elle devenue le nouveau Paris (certains la comparent même à N.Y. ou L.A. !) ? Et je n’ai même pas cité Negrepelisse.

En vrac, à Toulouse  (le 12-13 et 14): Rem Koolhaas, Jean-Philippe Vassal, Michel Desvignes, Christian Inderbitzin,Joan BUSQUETS, Djamel KLOUCHE, Kristiaan BORRET,  Dominique JAKOB (Jakob + Mac Farlane) Steven WARE, Jean-Paul VIGUIER, Nicolas GILSOUL, Alessandro GESS, Gricha Bourbouze,

Et à Nègrepelisse ( le 19-20 et 21): Philippe Madec, entre autres …

Toulouse 2030 : Donner à voir la ville de demain, son urbanisme,son architecture et son visage futur (et pas moins ;-)))), place du Capitole ; En résumé, « Sans rien céder sur la qualité intellectuelle et conceptuelle du contenu, des intervenants, des expositions… TOULOUSE2030 s’applique à être tout à la fois savant et populaire pour être à la portée de tous. Le choix du lieu, la gratuité, l’accueil du public, la communication, les outils de médiation, … sont des éléments fondamentaux qui lui permettront de donner à voir au plus grand nombre, un programme de haute qualité. » dixit le site

Surtout, des « stars » qui ont fit, font et feront la ville d’hier, d’aujourd’hui et de demain – enfin, je l’espère pour toulouse qui ronronne pour le moment.

Je mets ici le programme (c’est trop alléchant) :

vendredi 12 octobre, 14h30 : conférence d’ouverture

rencontre avec l’invité d’honneur de toulouse2030 : rem koolhaas, architecte – agence oma

16h00 : rencontre avec jean-philippe vassal, architecte agence lacaton & vassal

17h00 : atelier la tribune, la métropole economique

17h30 : presentation du workshop

en partenariat avec l’ecole nationale supérieure d’architecture de toulouse.

samedi 13 octobre

10h30 : rencontre, michel desvignes, paysagiste

11h : rencontre, christian inderbitzin, architecte agence ag eth sia bsa

11h : balade architecturale, avec la maison de l’architecture occitanie-pyrénées

14h00 : conférence

urbanisme : quelles perspectives pour toulouse ? los angeles ou new york ? etalement ou densité verticale ?

Joan BUSQUETS, Architecte-Urbaniste – Agence Bau Barcelona, Djamel KLOUCHE, Architecte – Agence AUC15h30 : atelier, desirs de ville avec la maison de l’architecture occitanie-pyrénées

16h30 : atelier, la métropole renouvelée

Comment émergent de nouveaux quartiers dans une agglomération qui grandit et se renouvelle ? Comment bâtir de nouveaux quartiers tout en préservant le patrimoine ? Qui construit la ville de demain ? Kristiaan BORRET, Baumeister de Bruxelles Dominique JAKOB, Architecte Agence Jakob + Mac Farlane Steven WARE, Architecte – Art and Build Architect Laurent HUGNONENC, Directeur du Développement régional d’ALTAREA-COGEDIM Philippe de VILLELE, Directeur Général Adjoint de l’Immobilier Résidentiel et des Régions

dimanche 14 octobre

10h30 : rencontre, alain bourdin, sociologue et urbanistE11h00 : atelier, la métropole citoyenne

11h00 : Balade architecturale, avec la maison de l’architecture occitanie-pyrénées

14h30 : atelier, la métropole durable

16h00 : conférence de clôture, en 2030, à quoi ressemblera la métropole toulousaine ?

Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole Alain SERIEYS, Maire d’Escalquens et Président de la SPL Aménagement du Sicoval Jean-Paul VIGUIER, Architecte-Urbaniste, Agence Jean-Paul Viguier Architecture Nicolas GILSOUL, Architecte, Lydie MARTY, Le Club des Filles de l’Immo,

 

Les journées de l’architecture à Nègrepellisse :



livret-web

sorties et expo début sept 2018

expo à partir du 8 sept :  PASSAGES – Relier ce qui fut disloqué

Photographies de Jean-Luc ARIBAUD au CCHa

 

autres expos :

  • Exposition « Même pas peur », à la Fondation Bemberg … ça finit bientôt !!!!

Collection de la baronne Henri de Rothschild.
Vanités d’hier et d’aujourd’hui. Parcours dans les collections

 

et sur L’île de pâques au Muséum ….

 

 

 

paysages urbains….

Parce que les vacances ne sont pas toujours vacantes (sniff) voici en avant première des articles qui traitent du thème « paysages urbains ».

En plus de vos expériences personnelles et connaissances, ils peuvent nourrir – voire déclencher- votre démarche de recherche plastique.

Bonne lecture !

  •  « Paysage urbain : matérialité et représentation » par Maria Luiza Carrozza, architecte et enseignante…..ICI
  • « Paysage urbain : prémisses d’un renouvellement dans la géographie française, 1960-1980 » par Xavier MICHEL (en particulier La description des paysages urbains) ICI
  • « Poétique du paysage urbain » par  Émeline Bailly, ICI

 

  • livret d’exposition « Cit’imagine…une ville », proposé par la bibliothèque de Toulouse  ( pour découvrir les visages multiples et déambuler dans différentes thématiques, avec des artistes et des articles) ICI

 

  • un peu de poésie avec « le ballon rouge »  d’Albert Lamorisse, 1956
  • un article de Beaux Arts (20??) – copie en classe- de Philippe Trétiack : « Art et architecture, quand les artistes s’emparent de la ville »… avec plein de références
  • un extrait d’entretien de Dominique Montassut (architecte)
  • ICI, étude de la notion de paysage à travers les collections du musée des Augustins de Toulouse

le froid inspire (part.2)

Entre ciel et terre, ou plus précisément entre nuages et boue, la céramiste danoise Bente Skjøttgaard oeuvre depuis un moment au-dessus de nos têtes et sous nos pieds.
Dans les nuages est la quatrième exposition de l’artiste à Paris. Elle est le fruit d’une recherche quasi-contradictoire pour fixer dans la terre cuite les qualités légères et éphémères des nuages. Coïncidence plutôt drôle, ce travail s’est développé parallèlement à la commande publique d’une oeuvre monumentale, Traces, où elle s’inspire des empreintes de sabots bovins que l’on peut encore observer dans le sol de l’axe historique Hærvejen, qui reliait autrefois les éleveurs danois aux marchés allemands.

Elle est représentée par la galerie Maria Lund à Paris.

ltvs-benteskja-ttgaard-12 ltvs-benteskja-ttgaard-08 ltvs-benteskja-ttgaard-03 ltvs-benteskja-ttgaard-02 ltvs-benteskja-ttgaard-01